Les Rois du Chamboul'Tout

Il est sain de rire, de rire des choses les plus sinistres de la vie, et même de rire de la mort. Le rire est un tonique, un soulagement, un répit qui permet d'atténuer la douleur. Charlie Chaplin, après la sortie de son film Le Dictateur.

video Jean Santis / Caspevi.com

 



Et si on se moquait des dictateurs ?


Les Rois du Chamboul'Tout, c'est une fable drôle, impertinente et cruelle sur la folie du pouvoir, avec 135 marionnettes, 27 fourchettes et 19 couteaux, des bombes atomiques, 1 hachoir à viande, 2 comédiens qui s'affrontent à coups de boîtes de conserves... et un balai pour nettoyer les dégâts !


Tout public (à partir de 10 ans)

 

C'est la course au pouvoir !

 

Dans un pays lointain, le peuple souffre depuis toujours de la tyrannie imposée par La Famille. Mais la lutte pour le pouvoir entre le Commandeur et son frère, le Grand Mystificateur, accentuent les injustices, la famine et la représsion. Profitant de son rôle d'amuseur public, le Fou du Commandeur se fait le porte parole du peuple opprimé. En cherchant à attiser la rivalité entre les deux chefs au pouvoir, il provoque une guerre fratricide qui va libérer le pays de la dictature.

 

 

 

Distribution

 

Daniel Violette : texte, décor et marionnettes, jeu.

Fabrice David : musiques et jeu.

Bertrand Saunier : mise en scène

Antonin Liège : création lumières

 

Avec l'aide à la création de la Région Limousin, le soutien du Conseil Général de la Creuse, et des communes de Aixe/Vienne, Argenton/Creuse et Fresselines.

 

Présenté à : Centre culturel Jean Moulin / Limoges 87 - Centre culturel Jacques Prévert / Aixe-sur-Vienne 87 - Théâtre du Coteau / Le Plessis Robinson 92 - MJC Fernand Léger / Corbeil Essonnes 91 - Espace Confluences / Condat-sur-Vienne 87 - TGP / Meaux 77 - L'Asphodèle / Le Poinçonnet 36 - La P'Art'Queterie / Fresselines 23 - Salle des fêtes / Lizières 23 - Théâtre Clavel / Paris 75 - Chalon dans la Rue / Chalon-sur-Saône 71 - Festival Off Avignon 84 - Université Libre d'été "Confluences Berry-Marche" -

Crédit photos : Etienne Gault, Daniel Violette